Visite de l’AAMEN à Bad-Nauheim

Bad-Nauheim

Le samedi 05 juin 2010, l’Association des Amis du Musée de l’Ecole de Nancy se rendait à Bad-Nauheim, en Allemagne, pour découvrir le patrimoine exceptionnel de cette ville thermale, membre du Réseau Art nouveau.

Les membres de l'AAMEN à Bad-Nauheim
Les membres de l’AAMEN au complexe thermal de Bad-Nauheim. Photo Cédric Amey

 

Témoin majeur de l’Art nouveau allemand (appelé « Jugendstil »), cette cité thermale, en activité depuis le début du XIXe siècle, fut entièrement redessinée entre 1902 et 1912 sous l’impulsion du mécène visionnaire le grand-duc Ernst Ludwig de Hesse (déjà à l’initiative, en 1899, de la construction de la colonie d’artistes de Darmstadt).

Vue du Sprudelhof. Photo Cédric Amey
Vue du Sprudelhof. Photo Cédric Amey

 

Témoin majeur de l’Art nouveau allemand (appelé « Jugendstil »), cette cité thermale, en activité depuis le début du XIXe siècle, fut entièrement redessinée entre 1902 et 1912 sous l’impulsion du mécène visionnaire le grand-duc Ernst Ludwig de Hesse (déjà à l’initiative, en 1899, de la construction de la colonie d’artistes de Darmstadt).

L'intérieur du complexe thermal. Photo Nicole Gaudillère
L’intérieur du complexe thermal. Photo Nicole Gaudillère
Pilastre à l'intérieur du complexe thermal. Photo Nicole Gaudillère
Pilastre à l’intérieur du complexe thermal. Photo Nicole Gaudillère
Ferronnerie de balustrade. Le décor de lignes ondoyantes et de demi-sphères évoque l'eau thermale et ses bulles de gaz. Photo Nicole Gaudillère
Ferronnerie de balustrade. Le décor de lignes ondoyantes et de demi-sphères évoque l’eau thermale et ses bulles de gaz. Photo Nicole Gaudillère
Vitrail au décor géométrique et stylisé à l'intérieur du Sprudelhof. Photo Nicole Gaudillère
Vitrail au décor géométrique et stylisé à l’intérieur du Sprudelhof. Photo Nicole Gaudillère
L'une des fontaines du Sprudelhof, due au sculpteur Heinrich Jobst. Photo Nicole Gaudillère
L’une des fontaines du Sprudelhof, due au sculpteur Heinrich Jobst. Photo Nicole Gaudillère

 

Par la cohérence de sa construction due au seul architecte Wilhelm Jost et la proche collaboration de décorateurs, le complexe thermal de Bad-Nauheim reste l’un des témoins majeurs de cette notion d’art total (Gesamtkunstwerk), dont la fonction pratique dévolue au thermalisme est intimement liée à l’architecture et à son décor Jugendstil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *